Histoire

Molossoïde de type montagne, le Hovawart compte parmi ses ancêtres d’anciens dogues tibétains apparus au IIIe millénaire avant notre ère.

C’est une race à la fois ancienne et moderne qui, dès son origine en Allemagne, a été prisée pour ses grandes qualités de gardien et de protecteur. Comme son nom en témoigne – Hova signifiant « ferme » et Wart « gardien » – le Hovawart avait comme mission première de garder les propriétés et d’en protéger les occupants, humains comme les animaux. 

Les premières mentions documentées de la race remontent au Haut Moyen-Âge, époque où différents ouvrages de droit parlent du « Hofwart » comme d’un chien précieux pour ses qualités de gardien du foyer, protecteur de troupeaux et courageux compagnon de chasse. La loi médiévale condamnait d’ailleurs à l’amende tout individu qui portait atteinte à un Hovawart.

Issu de la sélection des sujets les plus forts et les plus sains, le Hovawart avait déjà acquis au Moyen-Âge une apparence proche de celle qui le caractérise aujourd’hui et l’essentiel du tempérament équilibré qu’on lui connaît toujours : posé, fidèle, courageux et protecteur. En 1473, Heinrich Mynsinger inscrit le Hovawart dans sa liste des cinq races les plus nobles et vante ses mérites de limier et de gardien.

Après le Moyen-Âge, la popularité du Hovawart s’éclipse lentement à la faveur de nouvelles races comme le Berger allemand qui le remplaceront comme chiens de garde et de travail, si bien qu’à l’aube du XXe siècle, le Hovawart a presqu’entièrement disparu.

C’est vers 1915 qu’un groupe de passionnés, réunis autour du zoologiste Kurt Fredrich König, décide de raviver la race et se met à la recherche de chiens types dans les fermes du Harz et de la Forêt noire. König institue alors un programme d’élevage rigoureux où ces Hovawarts de souche sont croisés à des chiens de race Kuvasz, Terre-Neuve, Berger allemand, Léonberg et Bouvier bernois. Les efforts du groupe sont récompensés par l’inscription, en 1922, d’une première portée au registre d'élevage allemand, puis par la reconnaissance officielle du Hovawart par le Club canin allemand en 1937.

Le 21 novembre 1955, la Fédération cynologique internationale (FCI) reconnaît le Hovawart à titre définitif dans le groupe des molossoïdes de type montagne.

En 1965, le RZVHH choisit d’interdire la reproduction de tout chien qui n’est pas indemne de dysplasie de la hanche. Si cette mesure ralentit à nouveau l’essor de la race, elle lui rend un fier service en faisant du Hovawart l’un des rares chiens de grande race peu sujets à la dysplasie.

L'élevage s’étend ensuite à plusieurs autres pays en Europe et ailleurs dans le monde et, en 1984, la International Hovawart Federation (IHF) est fondée pour promouvoir l'élevage, la conservation et l'amélioration du Hovawart.

Le standard officiel actuellement en vigueur a été publié par la FCI le 12 décembre 1998.

L'histoire du Hovawart au Canada

 

À partir de 2000, Raymonde et Michel Roy (chenil LaVillaroy) ont travaillé à faire reconnaître la race par le Club canin canadien (CCC). Les Roy, ainsi que d’autres éleveurs canadiens, estimaient qu’il était essentiel que les Hovawarts puissent participer aux concours canadiens à titre de chiens de travail et soient élevés conformément aux exigences juridiques canadiennes.

 

C’est en 2005, que le Club canin canadien (CCC) reconnaît officiellement le Hovawart comme chien de race pure et commence à émettre des pedigrees. Le Hovawart devient alors admissible aux différents concours du CCC, tels que ceux de conformation, d’obéissance et d’agilité.

Le Club canadien du Hovawart (CCH) a été créé en 2016 pour mieux faire connaître cette race encore peu répandue au Canada, et pour promouvoir et encourager l’élevage du Hovawart et le maintien de la qualité des chiens de cette race en vertu du standard de la Fédération cynologique internationale (FCI) et dans le respect des règles du Club canin canadien et des lois canadiennes qui régissent l’élevage des chiens.

2018 a été une année déterminante pour le Club puisqu’elle a marqué une double reconnaissance, soit celles de la International Hovawart Federation (IHF) et du Club Canin Canadien (CCC). 

En septembre 2018, lors de sa réunion annuelle qui a eu lieu à Montélimar, en France, les représentants des différents clubs membres de l’IHF ont accueilli le Club Canadien du Hovawart à titre de membre provisoire de l’IHF. C’est la première et plus cruciale étape du processus d’admission à l’IHF pour tout club qui en fait la demande. 

L’International Hovawart Federation (IHF) est une organisation fondée sur le bien-être et le bon développement du Hovawart. L’organisme a été créé dans le but de veiller à ce que tous les membres aient la même vision de la race. À présent, les membres qui le composent sont 16 clubs issus de 16 pays d’Europe et d’Amérique de Nord.

Essentiellement l’IHF a pour rôle :

  • de maintenir un seul standard international de la race, sans différence spécifique entre les pays;

  • de conserver au Hovawart son excellente santé, sa fougue et ses qualités de chien d’utilité;

  • de promouvoir les rapports entre les clubs de Hovawart et les échanges de connaissances entre experts de la race;

  • d’échanger des données d’élevage;

  • d’organiser des événements communs;

  • d’encourager la coopération partout où le Hovawart est présent.

En tant que membre de l’IHF, notre Club peut dorénavant représenter les éleveurs canadiens auprès de cette organisation, encadrer les divers échanges avec les pays membres (étalons, information sur les lignées, etc.), promouvoir des pratiques d’élevage qui sont en adéquation avec les standards de l’IHF et ainsi aider à la protection et au développement harmonieux de la race au Canada.

Dans deux ans, nous présenterons une demande de membre permanent mais nous bénéficions déjà de tout le savoir de l’organisation, des échanges d’information avec ses membres et de l’accès à sa base de données, et nous sommes invités à participer aux rencontres annuelles. Les participants à nos spécialités de la race peuvent dorénavant accumuler des points en vue des titres de champion de l’IHF lors de nos événements, en plus des points et des titres de champion du Club Canin Canadien. 

En décembre 2018, notre Club est officiellement devenu membre du Club Canin Canadien (CCC) après avoir franchi toutes les étapes administratives nécessaires. Nous devenons ainsi le seul club habilité à représenter la race Hovawart au Canada. Nos concours s’inscrivent dans les activités du CCC dont ils suivent les règles et les modalités. 

Avec ces deux reconnaissances, le CCH devient la voix officielle de la race au Canada, tant sur le plan national qu’international, et nos membres ont accès aux services, événements et concours de ces deux organisations ainsi qu’aux points et aux titres qui les accompagnent. Pour les éleveurs et les propriétaires de chiens Hovawart, cela représente une valeur ajoutée considérable.

Photos et impressions provenant de différents livres allemands publiés entre 1953 et 1955 

© 2016 Hovawart Club of Canada, all rights reserved.

© 2016 Club Canadien du Hovawart, tous droits réservés.

logo-payoff-500_hp_1-1.png